L’ennéagramme comme outil de développement personnel

Principalement utilisé dans le développement personnel, l’ennéagramme est un outil précis, complexe et sensible permettant de mieux se connaître et mieux comprendre l’autre. Avec l’aide d’un coach, cette méthode est d’autant plus performante, qu’elle permet d’exploiter le plein potentiel de sa personnalité.

L’ennéagramme, une méthode de connaissance de soi et des autres.

L’ennéagramme est un système d’étude de la personnalité prenant la forme d’un diagramme. Chaque point décrit neuf catégories de personnalités qui sont chacune régies par une émotion dominante développée dans l’enfance comme stratégie d’adaptation. Cette émotion suscite une conception de la vie particulière et influence nos préoccupations intellectuelles et émotionnelles ainsi que nos relations sur le plan privé et professionnel.

Voici les neuf types de personnalité, leur émotion dominante et leur force :

  1. le Perfectionniste : la colère et la perfection ;
  2. l’Altruiste : l’orgueil et l’amour ;
  3. le Battant : la tromperie et la capacité de réussir ;
  4. le Romantique : l’envie et la créativité ;
  5. l’Observateur : l’avarice et la connaissance ;
  6. le Loyaliste : la peur et la loyauté ;
  7. l’Épicurien : la gourmandise et la l’optimisme ;
  8. le Chef : l’excès et le courage ;
  9. le Médiateur : la paresse et la capacité de soutien.

Avoir conscience de cette émotion dominante n’est pas aisé, car elle fonctionne tel un angle mort. Or, l’ennéagramme se révèle être un outil fort utile pour identifier cette motivation inconsciente qui détermine notre attitude face à la vie.

Cette technique remonte à d’anciennes traditions et s’est développée à travers les âges au fil de contributions diverses (Oscar Ichazo, Helen Palmer, David Daniels, etc.). La forme que l’on connaît aujourd’hui est attribuée au philosophe et professeur spirituel Georges Ivanovitch Gurdjieff (1872-1949) qui cristallise lui-même un enseignement tiré du soufisme. Les différents tempéraments inscrits sur une étoile à neuf branches sont reliés ensuite par un système de flèches.

Ce système de flèches révèle les moteurs d’intégration et de désintégration de chaque type. Ces “moteurs”, ou dynamiques, mettent en évidence les changements d’attitude et de perception de chaque type selon son état émotionnel. Chacun des neuf états psychologiques a trois aspects principaux : le type proprement dit, sa réaction en période de sécurité et sa réaction en période de stress ou en cas de danger. 

Lorsque l’individu se trouve en sécurité, il adopte les caractéristiques du type se trouvant à contre-courant de la flèche. On dit alors que son évolution va vers l’intégration. À l’inverse, en période de stress et de tensions, il se “désintègre” et adopte les comportements du type vers lequel la flèche pointe : il est dans la régression de son type.

La complexité de notre personnalité ne s’arrête pas là. Au fur et à mesure de la vie, nous développons des “ailes”. Ces ailes sont les profils voisins de notre type (par exemple, un type 1 – Perfectionniste – peut avoir une aile 9 ou 2). Vers la fin de l’adolescence, notre type développe ses ailes, l’une plus que l’autre et, peu à peu développe les attributs de chaque aile. Or, selon les circonstances de la vie, le type développe une aile principale qui peut être plus ou moins forte. Et bien que l’influence du type de base reste toujours plus importante que les ailes, nous empruntons les caractéristiques de ces bases voisines. Nous enrichissons ainsi notre personnalité dominante et prenons appui sur nos ailes pour déployer toute la richesse potentielle de notre personnalité. 

L’objectif de l’ennéagramme consiste à développer les deux ailes complémentaires afin d’équilibrer les caractéristiques de notre ennéatype.

Pourquoi faire appel à un coach ?

L’ennéagramme est d’autant plus efficace s’il est utilisé par un coach en identité professionnelle. En effet, celui-ci permet de relier cet outil avec le comportement professionnel de son coaché pour l’aider à améliorer ses relations au travail et à mieux interagir avec d’autres personnalités.

Le coach intègre dans son accompagnement la perception de ses coachés, leur ennéatype ainsi que leur sensibilité. Son travail consiste à accroître leur potentiel, enrichissant d’autant plus leur développement personnel.

Comme pour le MBTI (le test des 16 personnalités) ou encore du DISC (un modèle d’évaluation psychologique), cet outil ne s’arrête pas au test d’ennéagramme. Il prend plus d’envergure et travaille sur des dimensions plus personnalistes grâce à l’accompagnement individuel proposé.

Références bibliographiques
L’ennéagramme, les 9 types de personnalité – René de Lassus

L’ennéagramme, comprendre les neuf catégories de personnalité – Helen Palmer

L’ennéagramme au travail et en amour – Helen Palmer

                                                                                                                  Olivier Delor

                                                                                                          Directeur Associé YLOS7